SHARE
Facebook
Twitter
Linkedin
Google+
Delicious
Digg
Stumbleupon
CSC
ideas
NOUS RÉALISONS DES CHOSES REMARQUABLES
NOUS RÉALISONS DES CHOSES REMARQUABLES
Actualités CSC
Ce que les dirigeants ont besoin pour faciliter le télétravail.

Le télétravail permet aux salariés de poursuivre leur activité professionnelle en dehors de leur bureau et offre aux entreprises la possibilité de réduire les coûts, tout en augmentant la productivité et la satisfaction de leurs salariés.

 

Dans cet article, nous analysons pourquoi le recours au télétravail implique un changement dans le style de management.

 

Les directions générales ont aujourd’hui davantage de recul vis-à-vis des bénéfices du télétravail. Elles doivent accepter d’offrir à leurs salariés cette liberté de travailler en dehors du bureau, tout en veillant à ce que leurs objectifs de performance soient clairement établis et atteints. Pour autant, elles doivent être préparées à investir de manière appropriée pour faciliter le télétravail.   «Bien souvent, les entreprises ne réalisent pas les changements à mettre en œuvre pour instaurer un environnement de travail flexible », analyse Sunil Bhargava, responsable mondial pour CSC du portefeuille de services d’hébergement et de cloud computing. Pour les DRH, un environnement de travail flexible permet d’attirer les talents, notamment ceux de la génération Y, qui entrent aujourd’hui sur le marché du travail avec une parfaite maîtrise des technologies.

 

Selon l’association américaine de professionnels de la gestion des ressources humaines (SHRM), 82% des « 100 entreprises où il fait bon travailler » (classement établi par le magazine Fortune en 2011) proposent le télétravail à leurs collaborateurs. Cependant, une telle flexibilité soulève de nombreux enjeux : cibler les postes appropriés au télétravail, détailler clairement les objectifs et les fiches de poste, établir des critères de performance… Les DRH doivent donc travailler en étroite collaboration avec les responsables de pôles pour les aider à superviser et à mesurer la performance de ces employés en dehors du bureau.

 

Compter dans son équipe des employés travaillant à distance requiert la mise en place de nouvelles approches managériales. À défaut d’échanges en tête-à-tête et quotidiennement avec eux, les managers doivent être capables d’interagir avec cette population, grâce à une messagerie instantanée, par exemple. Ces changements nécessitent l’implication de la DSI ainsi que son étroite collaboration avec la direction financière et la DRH. En parallèle, les managers doivent trouver de nouveaux moyens de mesurer la performance de leurs équipes, comme l’indique une récente étude menée par deux professeurs, Daniel Cable et Kimberly Elsbach, enseignant respectivement à la London Business School et à l’université de Californie. Leurs travaux ont en effet établi que la présence physique demeurait essentielle à l’évolution professionnelle, les employés en télétravail courant le risque de voir leur carrière stagner, en dépit de leur productivité.

 

Selon l’étude, les managers doivent donc expliciter les éléments de mesure de la performance de leurs employés en télétravail. Forts de ce constat, les DSI étudient déjà le poste de travail de demain. Il est vrai que le BYOD et la consumérisation informatique tendent à réduire le contrôle qu’elles avaient sur les équipements matériels et logiciels employés dans l’entreprise. À cela s’ajoute le fait que les DSI doivent être capables de soutenir un environnement informatique « parallèle », généré par leurs employés (forums, plates-formes de collaboration, etc.) et qu’ils utilisent quotidiennement pour travailler plus efficacement. Elles doivent donc développer des outils innovants leur permettant de réduire leurs coûts d’exploitation, notamment en mode cloud computing. « L’accès à des logiciels et des infrastructures à la demande permet aux entreprises de réagir plus rapidement sur un marché du travail caractérisé par sa variabilité », poursuit Sunil Bhargava.

 

Dans notre prochain article, nous nous pencherons sur les risques de sécurité qu’entraîne une approche plus flexible des technologies innovantes.

 

Vous ne pouvez pas attendre notre prochain article ? Téléchargez le magazine Premium N°22 pour lire l’intégralité de l’article « Tous les aspects de l’espace de travail de demain »

 

Lascia un commento